mercredi 31 août 2016

La 24ème vente-échange interne de la SPAL



Les lots sont visibles (en recto/verso) en cliquant sur les trois liens figurant ci-dessous :

Lots n° 1 à 26 et lot n° 28 (fichier de 10,1 Mo)

Lot n° 27 (fichier de 4,7 Mo)

Lots n° 29 à 62 (fichier de 19,6 Mo)



Exemple : lot n° 09


Pour adhérer à la SPAL : bulletin d'adhésion à télécharger


dimanche 14 août 2016

Bourses-expositions philatéliques à Truchtersheim et Haguenau



Le club philatélique et cartophile de Truchtersheim organise le dimanche 21 août 2016, de 09h00 à 17h00, une bourse-exposition à la Salle culturelle Espace Terminus (Place de l'ancienne gare) à TRUCHTERSHEIM.







Le cercle philatélique de Haguenau organise le dimanche 18 septembre 2016, de 09h00 à 16h00, sa 27ème bourse-exposition à la salle des corporations (1 rue du Houblon) de HAGUENAU.

La réunion mensuelle de la SPAL se tiendra sur place à partir de 09h30.



dimanche 10 avril 2016

Réunion de la SPAL à Baldersheim (Haut-Rhin)

Patrice SCHAFF, vice-président de la SPAL et membre du comité de l’Union Marcophile, vous invite à participer à la "Matinée Marcophile" organisée le dimanche  22 mai 2016 au presbytère de BALDERSHEIM (22 rue Principale - presque en face de la boulangerie).




Cette réunion permettra de rassembler les membres de la SPAL et de l’Union Marcophile de la région et des départements limitrophes.

Programme de la matinée :

  • 10h00 à 11h00 : réunion d'échange
  • 11h00 à 12h00 : conférence




Possibilité de restauration sur place dans le cadre de la brocante qui se déroule le même jour dans le village (5 minutes à pied). Quelques restaurants sont également ouverts à proximité de la localité (10 minutes en voiture)

samedi 27 février 2016

Exposition-bourse sur la Première Guerre mondiale à Colmar

La SPAL organise, conjointement avec l'Amicale philatélique et marcophile colmarienne, la Société philatélique de Colmar et le Cercle numismatique de Colmar, une exposition sur le thème de la Première Guerre mondiale au Koïfhus (29 Grand'Rue) à COLMAR les 12 et 13 mars 2016.

Les membres de la SPAL exposeront les collections suivantes :

  • Jean-Pierre BOSSERT : "La censure postale à Saint-Louis 1914-1918"
  • Philippe BOUTSERIN : "La transition postale en Alsace-Lorraine 11-11-1918 au 31-12-1918" 
  • André CRAYSSAC : "Courriers de Neuf-Brisach"
  • André CRAYSSAC & Michel FRICK : "Colmar, avant 1918"
    • Gilles FEUTREN : "Le courrier des internés civils alsaciens-lorrains en 1914-1918" 
      • Michel FRICK : "Les oblitérations de fortune en Haute-Alsace : août-septembre 1914"
      • Michel FRICK : "Le bataillon d'infanterie du Landsturm de Colmar 1914-1918" 
      • Michel FRICK : "La censure postale militaire à Colmar 1914-1918"
      • Paul FRICK : "Les surtaxes au profit de la croix rouge dans les colonies françaises"

      D'autres collections sur la Grande Guerre seront présentées par des membres de la Société philatélique de Colmar et le Cercle numismatique de Colmar.



      Une bourse philatélique se tiendra également sur place.

      Par ailleurs, la traditionnelle réunion mensuelle de la SPAL se tiendra dans une salle au premier étage du Koïfhus le dimanche 13 mars de 09h30 à 11 heures.

      Lors de cette manifestation sera mise en vente la dernière publication de la SPAL consacrée à la correspondance militaire allemande en Haute-Alsace durant la Première Guerre mondiale : "Le détachement d'armée Gaede" de Michel FRICK.




      A partir du mois de septembre 1914, ne subsistent dans le Haut-Rhin que des troupes allemandes de réserve. Celles-ci sont regroupées au sein de l’Armee-Abteilung-Gaede.

      Cet ouvrage, richement illustré, explique le fonctionnement de la poste militaire dans le Haut-Rhin, au sein des divisions impliquées sur le front, mais également dans les villes de garnison.

      Quelques formations militaires particulières (unités de montagne, unités aériennes, bataillons du Landsturm etc.) sont présentées dans le dernier chapitre.

      Format A4, 160 pages en couleur

      Prix public : 30 €
      Prix membres SPAL : 25 €

      Port France : 6 €
      Port pour l’étranger : 10 €

      Bon de commande à télécharger : cliquer ici


      dimanche 3 janvier 2016

      Du temps où Landau était bas-rhinoise

      Landau in der Pfalz est actuellement une ville allemande de la Rhénanie-Palatinat. En 1515, en remplacement de Mulhouse qui s'allia alors à la Confédération des 13 Cantons (Suisse), elle rejoint la Décapode, une association des dix villes libres d'Alsace. Elle constitue donc, à elle seule, ce qui reste de l'Alsace allemande historique.

      Le 24 décembre 1648, par les Traités de Westphalie, elle devient française. Elle le restera le 30 mai 1814 lors du 1er Traité de Paris, mais est perdue après les Cent-Jours lors du Congrès de Vienne du 9 juin 1815, confirmé par le deuxième Traité de Paris et rattachée au Palatinat rhénan bavarois.





      Les marques postales et, le moment venus, les timbres de Bavière furent utilisés jusqu'au 31 mars 1920. Landau est située à 26 km de Wissembourg.



      Lenain n° 1 : lettre avec correspondance du 3 novembre 1694 de Landau taxée 5 sols pour Reims. (format 11,5 x 6,5 cm), marque manuscrite : « deLandau » de 1690/96.



      Lenain n° 2 : lettre avec correspondance du 14 mars 1723 de Landau pour Wissembourg (format estimé 10 x 7 cm), marque linéaire « DE LANDAU » de 23 x 3,5 mm de 1717, très proche du n° 2 de Lenain

      Cette marque est très rare, deux lettres seulement connues. Elle figurait dans un catalogue de vente sur offres il y a une trentaine d’années lors de la dispersion de la collection de Wilfried Berger. (informations communiquées par H-O Streuber).



      Lenain n° 3 (?) : lettre avec correspondance du 4 août 1739 de Landau taxée 8 sols pour Nancy (format 10,5 x 7 cm), marque linéaire « LANDAU » de 23 x 3,5 mm qui aurait été utilisée de 1734 à 1739.

      Lenain signale une griffe semblable mais de 32 x 4,5 mm utilisée à compter de 1724.



      Langlois n° 3 : lettre avec correspondance du 13 novembre 1761 taxée 4 sols pour Strasbourg (format 9 x 6,5 cm), marque « LANDAU » de 32 x 3,5 mm.

      Non répertoriée dans le Lenain. Par contre les caractéristiques sont celles de la griffe du n° 3 de Langlois comme n'ayant été utilisée qu'en 1767 La période d'utilisation doit donc être élargie.

      Caractéristiques : lettres épaisses et haut de la marque raccourci.



      Langlois 3 ou Lenain (?) : lettre avec correspondance du 9 octobre 1760 de Landau taxée 8 sols pour Saint-Diez (Saint-Dye-sur-Loire) en Touraine (format 10,5 x 6,6 cm), marque linéaire « LANDAU » de 31 x 4 mm de 1760.

      Nous ne pouvons livrer que les mêmes réflexions comme pour la lettre précédente.



      Lenain n° 6 : lettre avec correspondance du 29 septembre (?) 1761 de Landau taxée 19 sols pour Saumur en enjou (Anjou) avec mention « parparis » manuscrite. (format 11,5 x 8 cm), marque linéaire « LANDAU. » de 18 x 3 mm (avec un point) de. 1750/62.


      LES CATALOGUES

      Pour identifier et classer les marques postales présentées, nous avons utilisé le catalogue de Lenain et celui de Langois. « Le » Lenain est incontournable. C'est la référence par excellence.

      Mais il n'a repris que les marques qui ont servi avant la création des départements en 1790. Après cette année, nous nous sommes donc tourné vers Langlois.

      Néanmoins on ne peut passer sous silence un comparatif entre les deux listes pour l'Ancien Régime. Et nous en arrivons à la conclusion qu'elles sont totalement différentes tant pour les formes, les mesures que les dates d’emploi. Ce qui nous laisse perplexe …




      Cette présentation n'est que le début de l'article paru dans « Le Trait d'Union » n° 162 de septembre 2015. L'article complet comporte 22 documents sur 9 pages ainsi que la suite du catalogue.

      Dans le prochain TU, nous vous entretiendrons du « Grand-Haut-Rhin » et notamment de Mulhouse, Montbéliard, Delémont et Porrentruy.

      Votre participation est vivement souhaitée. Adressez-nous vos scans en 300 DPI en couleur ainsi que les informations d’identification.

      Merci d’avance et à bientôt.

      samedi 2 janvier 2016

      "LE TRAIT D'UNION" n° 163

      Bulletin trimestriel interne de l'association des SPécialistes en marques postales et oblitérations d'Alsace-Lorraine (SPAL), "LE TRAIT - D'UNION" n° 163" (4ème trimestre 2015) vient de paraître.

      Constitué de 50 pages (dont 8 en couleurs) et richement illustré, son copieux sommaire est le suivant :

      - A LA SPAL (mouvements, dates de réunion, vente sur offres, carnet familial, les études en cours, adresses mail, exposition et assemblée générale à Dorlisheim, exposition à Colmar)

      - QUESTION

      - PETITE ANNONCE

      - NOUVEAUTÉS (actualité des bureaux, littérature)

      - INFORMATIONS GÉNÉRALES (manifestations)




      - DÉCOUVERTES ET ACTUALITÉS

      A. LA POSTE FRANÇAISE (avant 1870) : timbres à date télégraphiques, marque "P55P / METZ" en rouge

      B. LA POSTE ALLEMANDE (1870-1918) : un cachet de censure surprenant, un échantillon sans valeur, un timbre à date "Entlastet" de Mulhouse, indications manuscrites à Sierentz, un nouveau timbre à date à Haguenau, timbre-poste "Germania" avec publicité sur le miel du Ban Saint Martin

      C. LA POSTE ENTRE 1940-1945 : les deux recettes auxiliaires urbaines de Metz

      D. LA POSTE ENTRE 1940-1945 : carnet d'étiquettes de valeur déclarée pour colis postal de Hattstatt, carnet de 100 étiquettes "Dringend" (Urgent) pour les bulletins de colis postaux, imprimé du 4e échelon, des erreurs de tarifs à Kintzheim sur le courrier pour l'étranger

      - LE TIMBRE D'ESSAI DE FEVRIER 1828 : Colmar, Forbach, Huningue, Thionville et Wissembourg

      - DU TEMPS OU MONTBELIARD, PORRENTRUY, DELEMONT ET BIENNE ÉTAIENT HAUT-RHINOISES : faits historiques, Mulhouse, Montbéliard, le Mont Terrible

      - L'OCCUPATION DU HAUT-RHIN PAR LES TROUPES ALLIES EN 1813-1818

      - LES PRISONNIERS DE GUERRE ALSACIENS-LORRAINS AU JAPON 1914-1918

      - NOS PETITS BUREAUX : Le Hohwald (67), Niderviller (57) et Munchhouse (68)

      - DANS LES VENTES

      samedi 3 octobre 2015

      La 22ème vente-échange interne de la SPAL




      Nous vous présentons ci-dessous un lien permettant de télécharger le catalogue de la 22ème vente-échange de la SPAL, vente qui est réservée exclusivement aux membres de la SPAL.

      La date limite de réception des ordres est fixée au 20 octobre 2015.

      Les ordres doivent être envoyés par mail à Alain DEMERAUX, responsable des ventes-échanges, en indiquant simplement le numéro de lot et le montant maximum proposé.

      Des copies de lots peuvent également être demandées à Alain DEMERAUX. Pour les lots composés, tout ne sera pas scanné, seulement une à deux pages soit 3 ou 6 documents maxi.


      dimanche 30 août 2015

      Exposition-bourse sur la Grande Guerre et assemblée générale à Dorlisheim

      La SPAL organise les 12 et 13 septembre 2015, conjointement avec l'Amicale philatélique de Dorlisheim et environs et le Club philatélique et cartophile de Truchtersheim, une exposition-bourse sur le thème de "La Grande Guerre 1914 - 1918" à l'Espace Pluriel (Rue Arthur Silberzahn) de Dorlisheim.




      Une quinzaine de collections philatéliques ou cartophiles, représen-tant plus de 600 pages, seront présentées au public sur des sujets très variés tels que :

      • Image de guerre dans les Vosges
      • Guerre aérienne en Alsace
      • La poste militaire de campagne dans le secteur du Donon 1914/18
      • La boulangerie militaire lors de la Grande Guerre
      • La poste militaire Allemande dans l'arrondissement de Molsheim durant la Grande Guerre
      • Les vignettes de la Croix Rouge d'Alsace-Lorraine pendant la guerre de 1914-1918
      • La Poste à Schiltigheim durant la Grande Guerre
      • Les premiers timbres Croix Rouge de France 1914/18 (Type Semeuse)
      • Lettres censurées de 1914-1918
      • Les entiers de franchise pendant la Grande Guerre
      • La transition postale en Alsace-Lorraine - 11 novembre au 31 décembre 1918
      • Strasbourg - ville hôpital 1914/18

      Une bourse multi-collections se tiendra le dimanche 13 septembre 2015 de  09h00 à 17h00.




      L'assemblée générale ordinaire de la SPAL se tiendra sur place le dimanche 13 septembre 2015 à 11h00.

      Des mini-conférences de 5/10 minutes, gratuites et ouvertes à tous, seront proposées le 13 septembre 2015 à partir de 14h30 :
      • Les Alsaciens-Lorrains durant la Première Guerre mondiale, par Patrice SCHAFF
      • Le courrier des internés civils alsaciens en 1914-18, par Gilles FEUTREN
      • Les relations postales Alsace reconquise - Reichsland en 1914-18, par Gilles FEUTREN
      • Le camp d'Oberhoffen jusqu’en 1918, par Philippe BOUTSERIN
      • Les cachets de censure utilisés comme moyen d'oblitéra-tion en Alsace-Lorraine en 1914-18, par Michel FRICK

      Le groupe de reconstituants militaires "Darstellungsgruppe Süddeutsches Militär (DSM) e. V. 1870-1918" proposera une animation avec des uniformes d'époque.


      Deux "MonSouvenirAMoi" (mini-albums de quatre timbres personna-lisés) seront édités à l'occasion de cette exposition.



      Couverture du "MonSouvenirAMoi" avec stèle d'une
      tombe de soldat allemand au Petit Donon



      Vue intérieure du mini-album



      Vue agrandie des 4 timbres personnalisés : képi français,
      casquette allemande, monument au sommet du Petit Donon,
      monument avec aigle du Fort de Mutzig



      Couverture du "MonSouvenirAMoi" avec
      képi de fantassin français



      Vue intérieure du mini-album



      Vue agrandie des 4 timbres personnalisés :
      dessins de fantassins français et allemand


      Ces deux "MonSouvenirAMoi" sont également en vente par correspondance auprès du secrétaire général de la SPAL : bon de commande à télécharger


      Par ailleurs, la SPAL édite également à cette occasion un nouvel ouvrage, signé par Michel FRICK, président de l'association, et consacré au "Courrier militaire allemand dans le secteur du DONON et de l'arrondissement de MOLSHEIM 1914 - 1918".

      Au début de la guerre, l'armée française entre dans la vallée de la Bruche, mais est rapidement repoussée sur le versant vosgien du Donon. Le secteur sera tenu par la 84e brigade de Landwehr, qui pouvait également compter sur les divisions voisines en cas de besoin. Dans la zone des étapes, à l'arrière du front (fort de Mutzig, Molsheim, Schirmeck, …), l’armée allemande fortifie ses positions et assure l’intendance.

      Les timbres à date des différents bureaux de poste militaires de campagne qui traitent le courrier du secteur (à cheval sur 4 départements : Bas-Rhin, Vosges, Moselle et Meurthe-et-Moselle) sont étudiés, dont la "Feldpoststation Nr 125" située à Schirmeck puis à Raon-sur-Plaine.




      Au format A4, avec 154 pages en couleur, cet ouvrage est vendu au prix de :

      • Prix public : 30 €
      • Prix membres SPAL : 25 €.
      • Port France : 6 €
      • Port pour l’étranger : 10 €.

      Cette étude est en vente par correspondance auprès du trésorier de la SPAL : bon de commande à télécharger



      dimanche 23 août 2015

      Bicentenaire de la bataille de Huningue

      Huningue, chef-lieu de canton du département du Haut-Rhin, est une bourgade de 1.800 habitants en 1815. Placée sur la rive gauche du Rhin, à trois kilomètres au Nord de Bâle, elle est presque sur la limite de trois nations.

      Le général Barbanègre, qui commandait Huningue, apprit le 25 juin 1815 le désastre de Waterloo. Certain d'une attaque prochaine, il se prépara à la résistance, avec sa garnison de 100 artilleurs, 30 fantassins et 5 gendarmes.

      L'archiduc Jean vint attaquer cette poignée d'homme avec 25.000 soldats. Il croyait avoir affaire à des forces imposantes. Le 14 août 1815, 130 canons tonnèrent contre la ville, bombes et boulets s'abattirent sur les habitations. La population seconda vaillamment la troupe, sous le feu de l'ennemi.

      Après plusieurs semaines d'une farouche résistance, la place n'était plus que ruines baignée du sang de ses valeureux défenseurs. C'est la mort dans l'âme que le général Barbanègre consentit à capituler le 26 août 1815 non sans avoir sollicité et obtenu de l'archiduc Jean, l'honneur suprême de quitter la place librement avec la centaine d'hommes qui avaient survécu, afin de pouvoir rejoindre le maréchal Davout qui s'était retiré avec l'essentiel de l'armée française derrière la Loire.

      C'est sous le regard des soldats autrichiens que la garnison héroïque ou ce qu'il en restait quitta la place de Huningue, avec les honneurs de la guerre et la fierté que l'on devine.



      D'après un tableau d'Edouard Detaille
      © RMN-Grand Palais (musée d'Orsay)
      Christian Jean/Hervé Lewandoski


      Ce mini-bloc sera vendu en avant-première à :

      ▪ HUNINGUE (68), le samedi 29 août de 9h à 17h, le dimanche 30 août de 9h à 16h à l’Eglise de garnison - Place Abbatucci

      ▪ PARIS (75), le samedi 29 août de 10h à 18h au "Carré d’Encre", 13 bis rue des Mathurins, 75009 Paris.

      Vente générale le 31 août 2015
      Valeur faciale du mini-bloc : 1,25 €
      Timbre carré, dimensions totales 105 x 71,5 mm
      Imprimé en héliogravure
      Tirage de 525.000 exemplaires




      Source : communiqué de presse de Phil@Poste



      Pour tous renseignements complémentaires, contacter Egon HABE, président de l'APCNR : egon.habe@free.fr ou 03.89.69.89.37

      dimanche 16 août 2015

      Du temps où Sarrelouis était moselanne

      Avec ce titre « Du temps où », nous initions une nouvelle rubrique dans le bulletin de la SPAL « LE TRAIT D'UNION » qui nous fera découvrir l'histoire postale mosellane ou alsacienne d'une ville qui ne fait plus partie de nos trois départements ; la raison en est souvent la guerre !

      La première ville choisie est SARRELOUIS.

      La liste de ces villes est assez longue, nous pouvons citer : Briey, Longwy, Longuyon, Landau, Belfort, Bienne, Bourogne, Montbéliard et Porrentruy (liste non exhaustive).

      Nos collègues internautes qui pourraient améliorer, corriger ces articles sont amenés à le faire en nous envoyant textes et/ou scans. Nous les en remercions à l'avance.

      En 1678, la Lorraine est rattachée à la France. En 1680, Louis XIV ordonne le démantèlement de la petite ville de Vaudrevange du Duché de Lorraine, désarmée par les Suédois, et de construire une forteresse. Vauban, bien sûr en fut chargé. Saarlouis ou Sarrelouis était née. En 1697, avec le traité de Ryswick, une grande partie de la Lorraine regagne son indépendance. Pourtant Louis XIV parvient à conserver la ville qui n’est plus qu’une enclave.

      En 1738, par le Traité de Vienne qui met un point final à la Guerre de Succession de Pologne, Stanislas Leczinski abandonne toute prétention sur le Trône de Pologne, tout en conservant le titre de Roi. Il reçoit en dédommagement les deux duchés de Lorraine et de Bar, grâce au soutien de Louis XV qui avait épousé sa fille en 1725. A sa mort, en 1766, ces deux duchés seront réunis au royaume de France.

      En 1793, on lui donne le nom révolutionnaire de SARRE LIBRE. En 1814, elle retrouve son nom original. Elle a été attribuée à la Prusse en même temps que Sarrebruck par le deuxième traité de Paris du 28 novembre 1815. Elle a vu naître le maréchal NEY.

      En 1936, les Nazis trouvant son nom trop français unifient la ville de Saarlouis avec la commune voisine de Fraulautern sur la rive est de la Sarre et la rebaptisent SAARLAUTERN.

      Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale en 1945, sous l'occupation française provisoire de la région, la ville a retrouvé son nom allemand de SAARLOUIS, sa devise et ses armoiries, Fraulautern en est devenu un quartier (Stadtteil).







      La première marque de Sarrelouis est une marque manuscrite connue dès 1681.



      (1) Les marques manuscrites, comme nous pouvons le voir ci-dessus, adoptent au fil du temps des orthographes et des graphies différentes. On rencontre ces marques manuscrites (8 au total) de 1681 à 1745.



      (2) Lettre du 12 juin 1715 pour Nancy (nancey en loraine) avec marque rarissime « S.LOUIS » (seul exemplaire recensé). Le port est de 3 sous.



      (3) La troisième marque est une marque linéaire « SARRELOVIS » dans laquelle le U est remplacé par un V. Elle est recensée à partir du 6 septembre 1736 jusqu'au 2 mars 1763 (3 ex.).

      Le port de cette lettre destinée à Paris est de six sous.




      Source : ventes SAARPHILA

      Cette présentation n'est que le début de l'article paru dans « Le Trait d'Union » n° 161 de juin 2015. L'article complet comporte 17 documents sur 5 pages ainsi que la suite du relevé de dates (catalogue). En septembre, nous publierons LANDAU (67).